Appel à rejoindre le comité d’initiative pour un mémorial aux victimes du capitalisme

En juin 2014, un collectif baptisé « Liévin 1974 » voyait le jour. Six mois plus tard, il concrétisait une série de projets en lien avec la célébration du 40e anniversaire de la catastrophe de Liévin (décembre 1974, 42 morts) pour dire que ce drame n’avait rien à voir avec la fatalité mais qu’il engageait bien la responsabilité des Houillères coupables, depuis deux siècles d’exploitation charbonnière, de privilégier le rendement à la sécurité…

Liévin 74 - Plaque commemorative
Liévin 74 – Plaque commémorative

Le 27 décembre 2014, le rassemblement organisé au pied de la plaque érigée à la mémoire des « 42 mineurs envoyés à la mort » et du monument sur lequel les 42 noms étaient gravés, par la Commission populaire d’Enquête et le Tribunal populaire créés à la suite de cette catastrophe constitua le point d’orgue de ces célébrations.

L’idée s’imposa alors de l’édification d’un mémorial complétant l’existant en hommage – cette fois – à l’ensemble des victimes du capitalisme pour dire que « les accidents du travail, les maladies professionnelles ne sont pas dus à la fatalité ! ». Ce mémorial à vocation nationale pourrait voir le jour à l’emplacement de la plaque commémorative de 1974. Il sera conçu par Raoul Czismadia, un sculpteur avionnais.

Vous souhaitez nous soutenir ?